Articles

Astrologie Solaire Chinoise : le 16 mai prochain au Forum 104, à Paris.

Illustration ba zi mod 3Astro : grande journée de conférences avec les rédacteurs du magazine Astr’Oh !
le 16 mai prochain au Forum 104.

J’interviendrai de 16h à 16h45 pour présenter les 4 piliers de la destinée.

Pour participer, merci de bien vouloir vous inscrire au préalable :
https://www.facebook.com/events/635498883222705/

 

Stage-découverte en Feng Shui Traditionnel Chinois en Normandie, les 11 et 12 avril 2015 à l’Arbre aux Étoiles

Stage d’initiation au Feng Shui Traditionnel Chinois en Normandie

Charretterie

Où ? À l’Arbre aux Étoiles (lieu de rêve à côté d’Honfleur, à Fatouville-Grestain…) http://www.larbreauxetoiles.fr/album/VISITE#ad-image-1

Quand ? Du vendredi 10 avril 2015 au soir à 19h, au dimanche 12 avril 2015 à 17h.
Un concert piano et violoncelle aura lieu à partir de 17h30 : pensez à vous inscrire si vous désirez y assister, à l’issue du stage.

Combien ? Le coût du stage de formation est de 290 € tout compris (2 nuits en pension complète et frais pédagogiques), avec accès au Spa inclus (hors massages en supplément, pensez à réserver à l’avance si vous souhaitez un massage).

Un prochain stage similaire est programmé à l’automne 2015 (septembre).

Pour tous renseignements et pour vous inscrire : contact@larbreauxetoiles.fr

Maÿlis Guiraud – 06 70 79 89 01
Cyril Guiraud – 06 12 83 43 83
Fixe : 09 51 45 41 96 www.larbreauxetoiles.fr

olivia.roy@lieuxdepredilection.com
Olivia Roy – 06 19 94 69 28

Article : « la chasse au Sha Qi »

A propos de… La chasse au Sha Qi !

Merci à tous ceux qui ont réagi sur l’article sur le « Sha Qi » – et vous avez été nombreux !

Chasser le Sha Qi pf Ce message s’adresse à tous ceux qui ne savent pas encore ce que cette expression recèle et aussi à mes clients qui savent déjà ce qu’est le Sha Qi »… car je reste curieuse quant au travail de longue haleine que vous avez entrepris dans votre lieu de vie. J’insiste sur la difficulté (oui il faut trier, donner, jeter, etc) mais aussi sur les effets positifs quasi immédiats chaque fois que ce genre de bataille est menée.

A – Tout d’abord le Sha Qi qu’est-ce que c’est ?

On distingue le Sheng Qi / bonne énergie, et le Sha Qi / mauvaise énergie.
Le Sha Qi tend vers la mort (tueur), le Sheng Qi vers la vie. Il souligne l’importance de l’impact énergétique d’un objet. C’est par le biais des formes qu’il est agissant ou non.

Tout comme les objets agréables à regarder produisent une bonne énergie : le « Sheng Qi », la saleté, le manque d’air, le désordre produisent une sensation d’enfermement et de malaise : le « Sha Qi ».

Mur hauteur pf

Le Sha Qi, c’est la mauvaise énergie : c’est tout ce qui fait que vous respirez moins en passant à côté. 

 Quand un jardin est rempli de Sheng Qi, l’herbe est verte, les fleurs attirent les papillons et les insectes, les oiseaux viennent y chanter. Quand au contraire, un jardin est plein de Sha Qi, l’herbe est jaune, les allées sont recouvertes de mauvaises herbes, les plantes sont fanées ; un sentiment de mort plane.

Quand une maison est remplie de Sheng Qi, elle est propre et en ordre, remplie de soleil, d’air pur, de joie, de rires et d’amour. Quand une maison est pleine de Sha Qi, elle est en désordre, sombre, l’air n’y circule pas et les personnes qui y vivent s’y querellent.

Le Sha Qi sous bien des formes…

1/ Le Sha Qi le plus facile à identifier

Porte Izénah pf C’est de la saleté, du désordre, de l’accumulation. Mais le Sha Qi ne se limite pas seulement à des objets cassés ou menaçants. Le Sha Qi c’est aussi la pile de linge à laver, une vitre sale, une ampoule claquée, des traces de doigts sur les portes, le courrier non trié, les papiers entassés, les affaires à descendre à la cave…
Armoire pleine pf Mon rôle est de vous aider à regarder votre intérieur avec un regard neuf car le Sha Qi a un grand rôle à jouer dans la pertinence et les résultats de mon intervention.

C’est aussi la plante qui meurt doucement, le vélo à plat, la sonnette qui ne marche pas bien, le volet qui grince, un objet que l’on vous a offert qui ne vous convient pas, les vêtements que vous ne mettez plus et qui encombrent votre armoire.

2/ Le Sha Qi qu’on ne voit pas au premier coup d’oeil

Toile araignée pf Le Sha Qi peut également être une mare stagnante à l’extérieur, des arbres mal taillés, mais aussi un vieux linoleum qui attire les acariens, les colles de moquettes : formaldéhyde, COV nocif…

3/ Le Sha Qi dispersé

Accumulation lit pf L’idée est d’avoir son énergie rassemblée chez soi. Cela suppose que vous avez récupéré les cartons qui sont à vous chez quelqu’un d’autre et que vous avez renvoyé à l’autre les cartons qu’ils avaient laissés chez vous…?

Tout ce qui est à vous, utile maintenant… doit être chez vous. Il n’est pas besoin de ramener chez vous tout ce qui est à vous et qui est lié à quelque chose qui n’est plus à vous. Mais alors, pourquoi le laissez-vous ailleurs ?…

4/ Le Sha Qi plus difficile à identifier

Sha Qi Garches pf Un lieu trop encombré par exemple.
Ce n’est pas forcément ici du désordre mais plutôt de l’étouffement, de la non-circulation : trop de meubles, d’objets qui renvoient souvent à une problématique de non-communication, manque de fluidité dans le relationnel.


5/ le Sha Qi plus extrapolé

Une situation en suspens qu’on ne veut / peut pas régler et qui nous renvoie à des schémas anciens récurrents (décision importante qui provoquerait une rupture). Le lien ainsi créé empêche d’avancer vers une situation nouvelle.

B – Faire la chasse au Sha Qi

Votre désordre en dit long sur vous… car il est, à l’instar de votre lieu, le reflet de vos palais intérieurs.

Il y a toujours du Sha Qi chez soi et chacun développe un Sha Qi propre et particulier. Ma mission est d’identifier les objets dont le client est sûr de la provenance : « ça m’a été offert par mon ex petite amie qui m’a fait les pires ennuis quand nous nous sommes quittés» ou « cela vient de mon grand-oncle qui a traumatisé toute la famille par son caractère tyrannique sur des générations ».

Etagère pleine pf Regardez bien dans vos placards, dans vos tiroirs, sur votre bureau, etc.

« Soupesez » les objets et posez-vous pour chacun, au fur et à mesure, la question de :

– sa provenance : l’avez-vous acheté neuf ou à une brocante ?

– sa fonction et son utilité réelle : s’il vous a servi depuis plus d’un an ?

– l’attachement : si vous l’appréciez et pourquoi, est-ce un cadeau ou un souvenir de famille ?

– son lien : qui vous l’a offert ?

Faites un tri des objets :

–       à donner

–       à réparer

–       à vendre

–       à jeter.

Ne décidez pas de tout ranger en un jour mais faites-vous plutôt « une étagère », une ou deux fois par semaine. Maintenez le rythme et entre chaque tri, et en fonction de votre décision, veillez à ce que l’objet quitte la maison… d’une manière ou d’une autre !

Sacs épars pf Quand vous hésitez pour certains objets, mettez-les de côté (face au mur pour un tableau sur lequel on hésite par exemple). Au bout de plusieurs jours / semaines, la décision vous apparaîtra clairement : soit vous décidez de le garder finalement et vous le positionnez ailleurs dans la maison, soit vous n’en voulez plus et vous agissez en conséquence.

Sachez qu’un objet caché derrière un meuble ou dans une armoire est agissant car toujours là… ! Donc n’hésitez pas à vous en débarrasser, vous alléger !

Si vous faites des brocantes ou vide-greniers, ne faites pas comme une de mes clientes qui ayant vendu très peu de choses, a tout rapporté chez elle à l’issue de la journée ! Une fois la date de la brocante passée, faites le vide ! Soyez intraitables !

Quand mes clients, pour des raisons anciennes, ne peuvent pas ranger, ils peuvent éventuellement faire appel à Place Nette qui s’occupe du tri et du rangement : http://www.place-nette.net/index.htm

Pour les livres il existe le BookCrossing : qu’est-ce que c’est ?
http://bookcrossingfrance.apinc.org/

C’est un site de réseau social intelligent. C’est une célébration de la littérature, en même temps qu’un moyen pour vos livres de trouver une nouvelle vie. BookCrosser, c’est donner à un livre une identité unique afin que, passant de lecteur en lecteur, il puisse être suivi et ainsi relier ses lecteurs. Il y a actuellement 905 781  BookCrosseurs and 6 763 594  livres en train de voyager dans 132  pays.

Il y a également les bibliothèques éphémères à créer l’été : voici ce que j’ai eu le plaisir de lire un jour sur Facebook  : 

Biblio éphémère pf « Eparse, offerte à tous, ma bibliothèque reprend vie. Chez moi, mes livres prenaient la poussière depuis des années, je ne les regardais plus, dehors, ils passent de main en main, reprennent vie, ils vont être lus, à nouveau, on parle d’eux, déjà, à chaque fois que je les dépose sur la fenêtre de l’école, fermée, il y a un attroupement hétéroclite : passants, éboueurs, étudiants, travailleurs… tout le monde lit, les palpe, les commente… chacun part avec son bouquin, je suis ravie !
Au début ça faisait un peu mal, de m’en séparer, maintenant j’ai le cœur en fête ! Demain ça sera le tour des choses : mes objet inanimés retrouveront une âme
« .

Tous ces éléments Sha Qi sont autant de wagons de plomb énergétiques que vous portez…

Il faut comprendre et… ressentir : en rangeant, vous vous débarrassez de poids et de problèmes anciens et peu favorables.

Ranger le Sha Qi, c’est libérer l’espace et soi-même par ricochet. C’est une technique de fluidité des espaces.

C – Purifiez !

Il y a également une autre manière de faire « la chasse au Sha Qi », c’est de lessiver les murs (d’un lieu où quelqu’un a beaucoup fumé par exemple) et de le « sauger ». La sauge est une plante dont on se sert pour des rituels de purifications (très utilisée par les Amérindiens) et est utilisée pour fumiger la pièce que l’on veut purifier. Généralement, je m’en sers après avoir fait « le grand ménage ».

A l’instar des prêtres qui passaient pour Pâques avec leur encensoir dans les maisons, le saugeage est un moyen de purifier l’espace après avoir préalablement trié et rangé.

On trouve de la sauge amérindienne (pas médicinale)  à la galerie Urubumba – 5 rue de la Bûcherie – 75005 Paris – Tél. 01 43 54 08 24 (une dizaine d’euros le bouquet).
http://www.hellocoton.fr/galerie-urubamba-sur-les-traces-de-christophe-colomb-1371643

On peut sauger pour purifier un lieu où l’on habite déjà et également dans un lieu où l’on emménage : c’est une façon de s’installer dans un lieu, d’y marquer son empreinte, de communiquer avec lui.

On peut organiser une petite cérémonie avec un bouquet de fleurs blanches ou un gâteau ; on sauge, on partage, on formule des souhaits. Les enfants aiment particulièrement ce rituel qui est une façon de (se) souhaiter mutuellement la bienvenue dans un nouveau lieu (car si vous choisissez un lieu, n’oubliez pas que le lieu aussi vous attendait).

Il y a un psychologue qui a posé une question : « si vous deviez partir sur une île déserte, faites la liste de 100 objets (pas un de plus) que vous emporteriez avec vous.
http://guynameddave.com/100-thing-challenge/

Ce que je vous propose ici est un petit exercice :

1) d’identifier chez vous un objet Sha Qi.

2) d’expliquer en quoi il est « Sha Qi » (car son Sha Qi n’est peut être pas celui des autres…).

3) de le retirer ou de le rendre « Sheng Qi » si c’est possible.

L’intention que vous y mettez représente 60% de votre démarche.

Il y a toujours du Sha Qi chez soi… à vous de jouer !

Feedbacks :

J’ai lu avec attention l’article concernant « la chasse au Sha Qi »,  à mon avis il n’y a pas une méthode, mais mille, chacun selon son intuition (essentielle) et surtout avec comme vous l’écrivez justement, l’intention  de purifier, 

Mais bien entendu, la règle absolue est de s’être débarrassé préalablement de tout ce qui nous semble peser sur notre vie (les évènements déplaisants ou dramatiques impriment également les murs et les meubles). 

Mais après, quelle impression fabuleuse de luminosité, de clarté et de légèreté des lieux !  

Daniel

J’ai effectivement purifié mon appartement comme l’on dit avec le grand lessivage de printemps,  puis saugé pendant une heure. 

Je n’ai rien fait d’autre. 

Il y a eu incontestablement une nouvelle énergie  qui en ce qui me concerne était palpable. 

Pour les retombées, des affaires importantes se sont concrétisées et on se demande toujours si c’est un hasard… mais comme il n’existe pas… 

Isabelle

Et bien… est ce le fruit de mon imagination… mais des situations jusqu’alors bloquées semblent s’être libérées, dissoutes. Les choses avancent tout simplement. Sans parler de l’impression d’une meilleure circulation… Je savais déjà qu’en rangeant, on se sentait mieux mais là, l’impact me semble plus présent. Quelque chose a changé dans l’énergie, moins pesante, plus légère, plus subtile aussi. Et pourtant il reste les murs à refaire !

Catherine